Le massage ayurvédique : pratique pour une vie saine

Le massage Ayurvédique aux huiles médicinales est une des plus anciennes thérapies, naturelles et efficaces, pour stimuler le flux de l’énergie vitale.

Le massage ayurvédique : pratique pour une vie saine
Le massage ayurvédique : pratique pour une vie saine

Selon l’ Ayurveda l’homme et l’univers sont réglés par trois principes vitaux (centres d’énergie), les Doshas . La parfaite santé dépend de l’équilibre de ces énergies: Vata est le principe du mouvement (système nerveux, cerveau), Pitta règle les processus de transformation (métabolisme et digestion), tandis que Kapha est une énergie statique qui règle (squelette, os).

Chaque individu a un dosha dominant qui détermine sa propre constitution psycho-physique.
Le déséquilibre des doshas cause des troubles plus ou moins graves qui peuvent se manifester sous forme de maladie.

La médecine ayurvédique se propose donc d’équilibrer les 3 énergies, en fonction de la constitution ou tempérament de la personne en harmonisant ainsi le corps, l’âme et l’ esprit.

En Inde le massage a toujours été apprécié et adopté comme une pratique de vie. Il ne constitue pas seulement une forme de thérapie, mais est surtout un moyen de prévention santé.
Le massage ayurvédique est une méthode naturelle et efficace pour stimuler le flux énergétique, la circulation lymphatique, la circulation sanguine et le métabolisme, nourrir et régénérer les tissus vitaux, aider à éliminer les toxines et détendre.
Il est recommandé pour le rajeunissement du corps, pour l’amélioration de l’énergie sexuelle et en général pour procurer bien-être et vitalité. Par le massage, la peau est renforcée, nourrie, protégée, réduisant la formation des rides. Tout l’organisme est renforcé ainsi que le système immunitaire.

Il y a plusieurs types de massages ayurvédiques qui se pratiquent à mains nues, avec ou sans huiles, mais ceux pratiqués avec les huiles médicinales sont beaucoup plus bénéfiques. Les anciennes techniques sophistiquées de préparation des huiles ayurvédiques sont arrivées jusqu’à nous par l’intermédiaire des écoles comme celle de Kerala, dans l’Inde du Sud.
Les formules et les méthodes de préparation des huiles ayurvédiques sont issues des textes millénaires comme l’ Ashtangahrudayam , le Sahasrayogam , le Chakradattam , et le Charaka Samhita , des oeuvres qui contiennent la classification des plantes et qui décrivent toutes les opérations de préparation, purification, pulvérisation des herbes rares, afin d’isoler les principes négatifs , d’ augmenter les propriétés bénéfiques tout en conservant et en exaltant les énergies vitales des composants. Il existe plusieurs types d’huiles pour le massage ayurvédique.

En fonction de la constitution et de la typologie de la peau l’ ayurvéda utilise des différentes formules d’huiles préssées à froid, dont les plus communes sont des mélanges pour l’équilibre des 3 Doshas:
Vata , pour peaux normales ou sèches, qui ont un effet calmant sur le système nerveux;
Pitta , pour peaux sensibles, enflammées, avec couperose, qui stimulent la circulation et ont un effet rafraîchissant et adoucissant;
Kapha, pour peaux grasses, qui ont a un effet réchauffant, tonifiant et drainant.
Pour identifier le dosha dominant du patient, le thérapeute examine son pouls ou lui pose toute une série de questions selon un « test » prenant en compte à la fois le corps et l’esprit.

Selon la tradition, l’huile doit être chauffée à une température légèrement supérieure à celle du corps.
Si on dispose de peu de temps on masse seulement le cuir chevelu, les oreilles et la plante des pieds.
On commence par la tête, avec des petits mouvements circulaires, de façon à faire bouger le cuir chevelu et ainsi réactiver la circulation sanguine.
Ensuite on masse la front, les yeux, le visage, les oreilles, le cou et les épaules jusqu’ aux bras et aux mains.
Les os longs sont massés avec des mouvements de « va et vien », tandis que les articulations le sont par des mouvements ronds. Le buste et le ventre doivent être massés très délicatement avec des mouvements circulaires, en évitant des pressions fortes. Le dos doit être massé de part et d’autre par des mouvements paralleles en petits cercles ronds et doux. Pour les jambes on fait comme pour les bras. Le massage se termine par des frictions de la plante des pieds.

Par le massage ayurvédique l’organisme en général, et le système immunitaire en particulier, sont renforçés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *