Basilique de Saint-Denis

L’un des principaux atouts de la ville de Saint-Denis est certainement sa basilique. A l’époque des Romains et de la Gaule, cette dernière s’est érigée sur les fondements d’un cimetière. A l’origine, Saint-Denis a été décapité en l’an 250, et la basilique a pris son nom en mémoire. Plusieurs tombeaux royaux composent la basilique, et celle-ci fut considérée par les souverains comme une nécropole privilégiée des rois au temps du Moyen-Age. A ce titre, plus de soixante-dix tombes royales existent au sein de la basilique. Des rois comme Louis XVIII y sont enterrés. La ville de Saint-Denis a été particulièrement touchée par les guerres de religion. Des travaux de réhabilitation ont été entrepris sous le règne de Napoléon et au cours du XIXe siècle. L’art gothique prit naissance à cette époque. C’est en 1966 que la basilique devient cathédrale. En étant près des sépultures de martyrisés comme celle de Saint-Denis, les souverains de l’époque pensaient bénéficier de la protection de ces saints. Selon les croyances religieuses, leur âme pouvait même être transposée dans un monde meilleur sans autre intermédiaire. L’emblème de la ville de Saint-Denis est le fanion hissé avec honneur à l’occasion des batailles livrées. La population en éprouve un sentiment de fierté et de patriotisme. Elle s’adonne désormais à sa devise: « Montjoie Saint-Denis ! »

Adresse :
1, rue de la Légion d’Honneur
93200 Saint-Denis

Horaires d’ouverture :
Axe Paris/Roissy
A 3 km au nord de Paris
20 minutes en métro de Paris
10 minutes en voiture de Paris

Accés :
Métro : ligne 13, station Basilique de Saint-Denis (sans ascenseur)
En voiture, à 9 KM du centre de Paris:
Porte de La Chapelle, prendre l’Autoroute A1 sortie Saint-Denis – centre ville
Le centre ville est piétonnier, pas de parking spécifique pour la basilique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.