La Mecque : un lieu sacré pour tous les musulmans du monde

 

La ville de La Mecque est située à l’ouest de l’Arabie saoudite, dans le désert du Hedjaz, à 65 kilomètres de Djeddah et à 80 kilomètres de la mer Rouge. Le mont Jabal Tarki à 900 mètres, est le plus haut mont de la Mecque. C’est une des villes les plus chaudes du monde avec une température de 48 degrés en été et un minimum de 18 degrés en hiver. La Mecque est la ville la plus sacrée de l’islam. Le Prophète Mahomet y est né en 570, ce qui en fait un lieu saint pour les deux principales branches de l’islam, sunnite et chiite. La Mecque est aussi la direction vers laquelle les musulmans se tournent pour leurs prières. C’est un territoire sacré dont l’accès est interdit aux non-musulmans. L’un des cinq piliers de l’islam précise que tout musulman doit faire un pèlerinage à La Mecque au moins une fois dans sa vie. Les « Piliers de l’islam » sont les devoirs incontournables que tous les musulmans doivent respecter. L’islam est construit sur cinq piliers.

 

Ces cinq principes sont de témoigner que nul autre que Dieu ne peut être adoré et que Mahomet est le prophète de Dieu, d’effectuer la prière obligatoire, de jeûner pendant le mois de Ramadan, de payer l’aumône obligatoire (la Zakatt) et d’effectuer le Hajj, le pèlerinage à La Mecque. Un verset extrait du Coran informe que ce pèlerinage, fait pour l’amour de Dieu, peut permettre au pèlerin de se faire pardonner tous ses péchés.

 

Toutefois, le Coran stipule qu’il y a quatre conditions à remplir afin de pouvoir effectuer le pèlerinage être musulman, en possession de ses capacités mentales, avoir atteint l’âge de puberté et avoir les moyens physiques et financiers. La Oumra, est un autre pèlerinage, qui peut être exécuté à tout moment de l’année, mais plus particulièrement pendant le Ramadan. La ville sainte abrite la Kaaba au coeur de la mosquée Masjid Al-Haram, la « Mosquée Sacrée », le premier lieu saint de l’islam. La Kaaba (cube en arabe) est un parallélépipède rectangle de quinze mètres de haut qui aurait été construit par Adam, premier prophète, et reconstruite par Abraham (Ibrahim) et son fils Ismaël. Les autorités saoudiennes exigent la présentation d’un « Certificat de conversion à l’islam » pour tous ceux qui souhaitent pénétrer dans le périmètre sacré. Chaque année, 2,5 millions de pèlerins musulmans affluent à La Mecque pour effectuer le Hajj. La plupart d’entre eux y accèdent par l’aéroport international King Abdulaziz de Djeddah. Certains fidèles profitent du voyage pour se rendre également à Médine où se trouve la tombe de Mahomet.

 

SOS Pèlerins, une association française laïque s’est fixé pour mission d’améliorer les conditions de voyage des pèlerins et de défendre leurs droits. En effet, le nombre croissant de pèlerins rendent parfois le pèlerinage dangereux. Le Président de l’association estime que les structures actuelles de voyage ne peuvent pas accueillir plus de 6.500 pèlerins français par an. Or, leur nombre augmente chaque année, 23 000 en 2004, 36 500 en 2007, ils seront 100 000 en 2015 selon SOS Pélerins. De plus, il dénonce un système mafieux dans l’organisation du voyage. L’actualité semble lui donner raison, puisque l’on apprenait fin avril 2008, que 4000 pèlerins de La Mecque vont porter plainte « contre X » pour escroquerie et abus de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *